Histoire de la monnaie en france

Quand est apparue la monnaie ?

Si les échanges commerciaux, basés notamment sur le troc, existent depuis des millénaires, l’appartition de la monnaie signe l’avènement de la civilisation

 

Les premières pièces de monnaie métalliques nous viennet d’Asie Mineure
(Grèce) et datent du VIIème siècle avant J.-C. Elles sont en électrum (alliage naturel d’or et d’argent).

Très vite la monnaie va devenir incontournable et frappée dans l’ensemble de l’Europe puis du monde, dans la lignée du développement du commerce méditérrannéen.

Les grandes étapes de la monnaie

Les grecs

La Grèce Antique sera le moteur de l’apparition de la monnaie en Europe. Son système monétaire basé sur les tetradrachmes, drachmes et oboles utilise déjà comme métaux principaux l’or, l’argent et le bronze.

Au Veme siècle avant J.-C., la Gaule celtique adopte la monnaie, plus dans un esprit de fascination par les civilisations grecques ou perses que dans le but de l’utiliser comme moyen de paiement au quotidien. Les monnaies gauloises sont d’ailleurs très ressemblantes aux drachmes et stratères grecques.

L’Empire Romain

A partir du IIIème siècle avant J.-C., la souveraineté Romaine impose sa puissance en Europe. Dès la fin de la conquète romaine ( Alesia, 52 avant J.-C. ), les différents empereurs imposeront leur monnaie, symbole de leur puissance, en Gaule comme dans tout l’Empire romain.

Les Aureus ( monnaie en or ), deniers d’argent et sesterces seront les monnaies de référence dans toute l’Europe, et le resteront bien après la chute de l’Empire romain, adoptées par les différents peuples barbares qui se succèderont pendant plusieurs siècles.

 

Les carolingiens

Si les rois Mérovingiens n’ont pas réussi à imposer leurs monnaies, en 781, Charlemagne décide d’unifier le système monétaire, afin de permettre la facilitation et le développement des échanges commerciaux en Europe
Les monnaies sont remplacées par un nouveau Denier en argent et un système monétaire qui durera jusqu’à la révolution ( 1 livre vaut 20 sous et 240 deniers ). L’or, métal de prestige, est abandonné au profit exclusif de l’argent, plus accessible et qui permettra l’eveil économique et les échanges.

La féodalité

Mais dès le IXème siècle, l’empire Carolingien tombe en lambeaux. Le royaume s’entre-déchire, au profit de pouvoirs féodaux locaux. Chaque seigneurie en profitera pour battre ses propres monnaies, pour afficher leur puissance. Ce désordre monétaire règnera pendant de nombreux siècles.

Les Capétiens

Au XIème siècle, Hugues Capet unit le royaume et remet de l’ordre dans la maison ! il impose son effigie à toutes les pièces de monnaie frappées. Ses successeurs, Louis le Gros, Louis VII, Philippe Auguste puis Saint Louis, imposeront peu à peu la monnaie royale.

La naissance du franc

Le franc à cheval, monnaie en or, a été frappée la première fois en 1360 par le roi Jean II le bon, pour payer la caution de sa libération de prison en Angleterre.
Rapidement abandonné, le franc refera son apparition en 1575 sous Henri III, en Argent cette fois, et de la valeur d’une livre. Le franc sera remplacé en 1643 par l’écu.

Louis XIII et la réforme monétaire

En 1641, Louis XIII crée le fameux Louis d’Or, sous l’influence de la pistole espagnole, et réintroduit l’Ecu d’argent et le liard en cuivre, très difficile à trouver aujourd’hui en bon état de conservation.
Ces monnaies perdureront jusqu’à la révolution française même si elles connaitront des parités variables et de multiples déclinaisons. Ces monnaies restent parmi les plus recherchées des numismates.

Les monnaies révolutionnaires

Dès 1789, la monnaie n’échappe pas au changements dûs à l’abandon de la royauté.
A partir de 1792, La Constitution et la Convention modifient les monnaies à l’effigie de louis XVI au profit de Sol aux Balances et de l’Ecu.
Cette période est aussi l’avènement de la monnaie papier, les assignats, mais leur sur-émission et leur manque de garantie provoquera leur abandon en 1796, au profit des monnaies de confiance et autres bons

1795 – Le retour du franc

Afin de stabiliser le système monétaire, la Convention relance l’émission du Franc, avec et c’est une nouveauté, un poids fixe et système décimal pour ses subdivisions ( décimes puis centimes )
La banque de France est crée en 1800 et contribuera à imposer la nouvelle monnaie, métallique ou papier.
Napoléon introduira les pieces de 40F et 20F or, et leurs subdivisions en argent et en bronze, qui traverseront les crises, la restauration et les révolutions jusqu’à la première guerre mondiale.

Le Franc au XXième siècle

En 1924, dans un contexte d’effondrement général de l’économie, Poincaré met fin au franc Germinal et dévalue le franc pour revenir à l’étalon Or, en vain.
Léon Blum est obligé de dévaluer à nouveau le franc en 1936, sa valeur rechute jusqu’à la seconde guerre mondiale.
En 1960, sous Pinay, le Général de Gaulle crée le Nouveau Franc ( valant 100 anciens francs ), dans le cadre de la construction Européenne et de son nouveau système monétaire.

L’Euro

En 1991, les pays Européens signent le traité de Maastricht, qui prévoyait l’émission d’une monnaie commune qui verra le jour le 1er janvier 1999.
L’Euro a emplacé le franc et les principales monnaies européennes depuis le premier juillet 2002… Pour encore quelques années si tout se passe bien !

Share Button