Histoire de la buticulamicrophilie

Quand sont apparues les premières mignonnettes?

Si les Romains avaient déjà créé à l’époque des bouteilles miniatures pour conserver l’alcool, les premières mignonnettes apparaissent à la fin des années 1800 en Europe de l’Ouest.

Ces petites bouteilles de 2 à 10 cl, identiques visuellement aux grands flacons, permettent aux distilleries de faire goûter à leur client leurs alccols avant que ceux-ci achètent les bouteilles normales.

Les années 50 et l’essor de la mignonnette

Peu à peu la mignonette se démocratise, et l’ensemble des fabricants d’alcool se mettent à créer leurs mignatures :
Apéritifs, whisky, gin, rhum, calvados, cognac, armagnac, mais aussi bière, vin et sirops…
Chaque distillerie, chaque fabrique d’alcool se met à fabriquer ses petites bouteilles, qui sont distribuées dans les trains, les avions, les entreprises…

L’âge d’or des mignonnettes : entre 1970 et 1980

La mignonnette fait désormais partie des collections phares en France. On dénombre pas moins de 100 000 types de miniatures en comptant toutes les variétés d’alcools, mais aussi de flacons, bouchons, étiquettes…

A la fin des années 80, l’effet de mode s’essouffle et les coûts de fabrication restant élevés, la production baissera progressivement.

Aujourd’hui, la mignonnette est plus que jamais un objet de collectionneur.

 

Share Button