Valeur d’un dé à coudre

On distingue deux types de collectionneurs de dés à coudre : les amateurs de dés anciens ( notamment en argent ou en bronze ), et les collectionneurs de dés à coudre contemporains ( ceux en porcelaine en particulier ).

Quelque soit son ancienneté, il n’existe pas d’argus du dé à coudre. La production de cet objet usuel a été si importante qu’il est impossible de les répertorier, en dehors des pièces exceptionnelles naturellement.

Les Dés à coudre anciens

Comme pour les monnaies, l’ancienneté, l’état de conservation et le métal qui compose un dé ancien ont une importance fondamentale dans sa valeur :

1 ) Ancienneté d’un dé :

Pour les non spécialistes, il est difficile de dater un dé à coudre. Voici quelques conseils pour mieux évaluer son ancienneté et donc sa valeur :

– les contours du dé ( formes irrégulières = techniques de fabrication rudimentaires et anciennes )
– l’irrégularité des poinçons ( cavités ou se bloque l’aiguille ) – auparavant les poinçons étaient martelés un par un sur le dé
– les dés en forme d’anneau ( sans poussoir ) ou avec un trou central sont en général antérieurs au XVIIIème siècle
– la taille du dé – au moyen âge les femmes avaient de plus petits doigts
– Les dés en porcelaine sont apparus au XVIIIème siècle – seuls les dés métalliques ou en ivoire sont plus anciens
– Le dé à coudre publicitaire est apparu au XXième siècle

2 ) Le métal :

C’est une évidence, mais plus le métal est noble, plus sa valeur risque d’être élevée. certains dés en argent ou en or et finement ciselés ont une très grande côte. les dés en ivoire sont également très recherchés.

3 ) L’état de conservation :

Les dés en bronze ( les plus courants ) sont souvent oxydés – un dé même ancien en état moyen ne se négociera que quelques euros, entre 20 et 30 euros avec une belle patine et des détails bien nets.
L’or et l’argent étant des métaux peu altérables, il est plus facile de trouver des dés dans ces métaux en bon état.

Les Dés à coudre contemporains

Ces dés à coudre, le plus souvent en porcelaine, s’achètent en général entre 1 à 2 euros dans les boutiques touristiques et se revendent sur internet ou bien en brocante & vide grenier dans ces ordres de prix.

Au détail, la cote de ces dés peut monter à 4 ou 5 euros, en particulier si ils sont particulièrement originaux. Mais le nombre de collectionneurs se réduisant, la vente de collections en lots reste difficile et le prix des dés en porcelaine chute facilement à quelques centimes d’euros pièce.

Share Button