Combien vaut un ours en peluche ancien ?

Quand ont été fabriqués les premiers ours en peluche ?

Les ours en peluche sont des jouets plutôt récents, comparé aux poupées ou autres jouets en bois.
La première peluche date officiellement de 1902 et a été crée par Richard Steiff en Allemagne.
Neveu de Margarete Steiff, couturière et créatrice de jouets en tissus, il fabrique un ours en peluche articulé et le présente à la foire de Leipzig.
Le succès est immédiat et la société vend près près d’un million de peluches par an avant la 1ere guerre mondiale, en Europe mais aussi aux Etats Unis.
La société de jouets Steiff existe encore aujourd’hui et reste la référence en la matière, même si de nombreuses sociétés, européennes surtout, se sont lancées dans la création d’ours en peluche par la suite.

Quelle est la valeur d’un ours en peluche ancien ?

Comme souvent pour les jouets anciens, la cote d’un ours en peluche varie essentiellement en fonction de 2 critères : l’âge de la peluche et son état.

Les ours anciens en très bon état sont rares, les peluches ayant pour la plupart été mises à rude épreuve par plusieurs générations d’enfants. La valeur d’un ours en peluche en très bon état peut donc être 5 à 10 fois plus élevée qu’un ours usé, déchiré ou avec des pièces manquantes.

Voici quelques indications sur le prix moyen des ours en peluche anciens en bon état :

Les premiers ours Steiff ( 1902 – 1910 )

– Dès 1904, tous les ours Steiff possèdent le fameux bouton à l’oreille en métal et / ou l’étiquette Knopf Im Ohr
– Les ours anciens Steiff sont en mohair, ont des bras plus longs que les ours d’aujourd’hui, les membres sont articulés
– Les yeux des premières peluches sont faits à partir de boutons de bottines

Combien vaut un ours Steiff très ancien ? Pour les premiers modèles avant 1910 le prix varie entre 2000 euros et 5000 euros

Les ours en peluche anciens – Années 1920 – 1930 :

En France, les fabriquants de peluches se multiplient : Pintel, FADAP, Alfa-Paris, JPM, Blanchet…
– La plupart des ours anciens restent en mohair mais ne sont plus articulés à partir des années 1920
– A partir des années 1920, de nombreux fabricants de peluches remplacent les yeux en boutons de bottine par des yeux en verre
– A partir des années 1930 la paille de bois utilisée pour rembourrer les ours est remplacée par des fibres végétales (kapok)

L’estimation d’un ours ancien varie entre 100 et plus de 1000 euros en fonction de son état et de la marque, voire beaucoup plus pour certaines pièces rares !

Les ours en peluche des années 1950 – 1960

Les normes de sécurité sont plus drastiques et entrainent une évolution des matériaux utilisés pour la fabrication des peluches. Le synthétique remplace les matières naturelles, les nez cousus sont remplacés par des pièces en plastique, et les yeux en verre sont également remplacés par des yeux en plastique…
La cote d’un ours en peluche dépend beaucoup de la marque et de son état : un ours Steiff des nées 1950 vaut plusieurs centaines d’euros, les ours de marque moins prestigieuse se chinent souvent à 20 ou 30 euros en vide grenier, et autour d’une centaine d’euros dans les commerces spécialisés.

Valeur des ours en peluche récents

Les jouets récents vendus d’occasion n’ont pas la cote sur les vide-greniers ou dans les foires aux jouets organisés dans les écoles.
Une peluche en bon état s’achète en moyenne 10 euros ( 15 à 20 euros pour les grands modèles ), le prix d’un ours en état moyen ne dépasse pas les 5 euros en général
Comment conserver un ours en peluche ancien en mohair et le protéger des mites et autres bêtes ?
Il existe 2 écoles, certains préfèrent mettre la peluche au congélateur quelques jours, d’autres les rangent à proximité d’antimites en bois

Share Button