Valeur des timbres type « Marianne »

La Marianne et son bonnet phrygien, le plus célèbre des emblèmes de la France, figure sur les timbres français depuis 1944.

De nombreuses versions seront déclinées sur les timbres poste courants – Les timbres Marianne étant en général les timbres « standard » des dernières années, ils ont été émis en masse ( en général avec un tirage de plusieurs dizaines de millions d’exemplaires chacun ). En conséquence la plupart des modèles ont une valeur très faible

Voici les timbres Marianne à rechercher en priorité :

Timbres Marianne de Gandon ( 1945- 1954 )

Les timbres  » Liberté de Gandon » sont également pour la plupart très courants, avec une cote très faible lorsqu’ils sont oblitérés.
Quelle que soit leur valeur, collectionner de préférence les variantes de ces timbres, la Marianne avec des mèches « croisées » ou « reliées » plutôt que les timbres classiques, leur cote est généralement très supérieure.

Timbres Marianne de Cheffer ( 1967 – 1970 )

Cote faible ( quelques centimes ) pour les timbres 25 centimes bleu, 30 centimes Lilas, 30 cts vert, 40 centimes carmin – idem pour les émissions Périgueux Première émission.
La réédition de 2007 ( 0,54 euros rouge ) vaut 50 centimes environ

Timbres Marianne du bi-centenaire ou de Briat ( 1989 – 1994 )

Pour un timbre récent, il existe quelques modèles intéressants sur ce timbre : Les paires horizontales 2,30 francs + 20 centimes, ou 0,10F + 0,20F, se vendent 2 ou 3 euros neufs.
Le timbre Marianne du bi-centenaire 70 centimes brun vaut 1 euro oblitéré et 2 euros neuf.
Peu d’autres timbres rares dans cette série sinon.

Cote timbre Marianne de Luquet ( 1997 – 2002 )

Il existe de très nombreuses variétés de timbres Marianne de Luquet, la quasi-totalité de ces timbres sont trop courants pour avoir une valeur marchande.
Le 1F orange a une cote officielle de 50 centimes d’euro mais aucun timbre de cette série se vend plus d’un euro

Timbres Marianne de Lamouche, Liberté de Gandon, Sabine de Gandon

Cote faible également pour les principaux modèles, même neufs. Les timbres les plus cotés sont les variétés type timbre sans bande de phosphore ou non dentelés, leur valeur peut atteindre plusieurs dizaines d’euros mais ils sont rares.

Marianne de Beaujard ( Marianne et l’Europe ) – 2008

Estimation très faible pour tous les timbres oblitérés ( 20 grammes, 50 grammes, 100 g, 250 g ou ecopli), cote de quelques centimes d’euros.
Les timbres bleus 0,65 euros Marianne de Beaujard se vend un peu plus cher ( 50 centimes ) oblitéré
Comme pour l’ensemble des timbres Marianne, les timbres neufs peuvent être utilisés dans la limite de leur valeur de l’époque pour affranchir vos courriers.

Share Button