La valeur d’un verre à bière

Combien vaut un verre à bière ou une chope ?

La cote d’un verre à bière est liée à la rareté et donc généralement à l’ancienneté du verre.
Comment reconnaître un verre ancien ? Il suffit d’étudier les inscriptions faisant la promotion de la brasserie.

1 ) Les verres les plus anciens sont les verres avec inscriptions moulées. Ces verres ( très souvent des chopes ), datent de la fin du XIXème siècle. Le principe de moulage est vite délaissé au profit des verres émaillés, dont la publicité est plus visible.
Comptez 30 à 100 euros en fonction de la rareté et l’état du verre.

2 ) Les verres émaillés anciens ( 1900 – 1950 ) :

Au début du XXème siècle, la production de verres à bière publicitaires explose.
Toutes les brasseries produisent chopes, bocks, verres à pied ou flûtes avec leurs décorations réalisées avec la technique de l’émaillage.

Comment reconnaître un verre d’avant guerre ?

Un bon indicateur : l’inscription de la contenance sur le verre.
Si la contenance est indiquée en dizièmes de litres, le verre est en principe ancien.
La valeur des verres émaillés d’avant guerre est de 10 à 15 euros en moyenne

3 ) Les verres d’après guerre

Contrairement aux verres anciens, les verres à bière récents ont tous une contenance en centilitres.

Il n’existe pas vraiment d’argus spécifique, mais la valeur d’un verre contemporain est généralement de 1 à 5 euros pour les modèles émaillés courants que l’on peut acheter en brocante ou vide grenier.

Il existe en revanche des modèles de verres rares qui, si ils sont en très bon état, peuvent valoir de 100 à 200 euros. Il s’agit le plus souvent de brasseries anciennes disparues, dont la production de verres et autres objets publicitaires est restreinte.

La valeur d’un verre est donc très variable, la beauté des inscriptions et son état de conservation restent bien sûr le meilleur critère d’évaluation de sa cote.

Pour obtenir une estimation précise de votre collection de verres, il est préférable de contacter des associations spécialisées ou les brasseries concernées si elles existent encore.

Share Button